Chapitre 1 : Inertie

Par Kieren

"Qu'est-ce que les enfants feront de notre monde ?"

 

Je me réveillai dans un sursaut, complètement en nage. Je haïssais cette question. Je n'en avais toujours pas la réponse, et elle me faisait toujours aussi mal.

D'une manière générale, je n'aime pas penser au futur, alors je me levai et je laissai ce souvenir s'échapper par la fenêtre.

 

Automatiquement, je fuis en direction de ma salle de bain, Dehors. En chemin, je me cognai contre presque tous les meubles de la cuisine. Alors que je me frictionnai à l'eau froide, je ne reconnus pas l'homme qui se reflétait dans le seau. Sans doute à cause des remous.

Je sortis de chez moi, j'enfilai les vêtements qui séchaient depuis la veille sur une branche de mon pêcher, je sifflai ma chienne et je courus en direction de la rivière.

 

C'était une belle journée de printemps : le Soleil venait d'apparaître à l'horizon.

Il donnait des reflets rose-orangé aux nuages qui l'accompagnaient. Cela me fit penser à un œuf au plat géant. Le vent balayait les champs sur la colline d'en face, l'herbe ondulait d'avant en arrière, comme la mer que j'avais aperçue bien des années auparavant.

Chouette paysage.

 

Le village se réveillait lui aussi. De la fumée s'échappait des cheminées de quelques maisons. Une petite bourrasque m'apporta une odeur de pain frais.

La faim se fit sentir.

 

Ma chienne me rejoignit à mi-parcours en direction de la rivière.

Elle trottait à mes côtés, le regard fixé vers le bas de la vallée, comme le mien.

 

Ma chienne n'a pas de nom. Je n'ai jamais été fort pour donner des noms.

De toute façon, quand je siffle, elle vient. C'est bien comme ça.

A quoi ça sert d'avoir un nom, mis à part à surgir au plus vite pour pouvoir faire le garde à vous ?

Enfin, c'est ce que je dis mais c'est surtout parce que je n'ai jamais été bon avec les noms.

 

En arrivant devant la rivière qui passait en contrebas de la vallée, je pris la fourche que je cachais dans le même tronc depuis des années, puis je marchai doucement sur les pierres qui ressortaient de l'eau. Et j'attendis. Ma chienne aussi attendit. Et moi j'attendais le bon moment pour harponner le poisson qui lui ne m'attendait pas.

Qu'attendait-il d'ailleurs ?

 

Attendait-il quelque chose de plus que son repas ou sa partenaire ?

Attendait-il que le Soleil réchauffe ses écailles ?

Ou peut-être attendait-il le bon moment pour sortir de l'eau et voir le monde du dessus ?  Voyager un petit plus que dans son imagination ?

 

Attendait-il seulement quelque chose, ce poisson ?

 

Il était là, devant moi. J'aurais pu le prendre immédiatement ; il allait mourir mais il ne bougeait pas.

Il ne le savait pas, d'accord, c'était une circonstance atténuante ; mais il pouvait essayer, au moins un peu.

Regarder un peu plus que ce qu'il avait devant lui.

 

Regarder, je le faisais moi : je regardais tout le temps autour de moi, je n'avais pas envie de me faire bouffer par un loup ou un ours.

 

Mais lui, non ! Il ne bougeait pas.

Il ne bougeait, toujours, pas !

 

"Mais c'est pathétique ! " pensai-je à haute voix en envoyant le harpon dans la gorge du poisson.

"Bah oui tu gigotes" lui dis-je en le remontant à la hauteur de mes yeux. "Mais c'est un peu ta faute si tu ne sais pas te servir de tes yeux. Est-ce vraiment si dur que ça d'ouvrir ses horizons ? Changer ses habitudes ? Penser à un futur différent ?"

 

"Comme aux enfants ?"

 

...Et chiasse, la revoilà. Elle ne me lâchera donc jamais celle-là ?

 

Je jetai le poisson contre un tronc et il retomba inerte.

 

"Un jour, je serai comme ça moi aussi."

 

Je m'assis sur ma pierre et ma chienne me rejoignit quelques temps après.

Je la regardai. Elle était vieille.

Je regardai ses yeux. Je me vis. J'étais vieux.

Je versai quelques larmes en la prenant dans mes bras.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Sarah B. Lila
Posté le 22/05/2020
Coucou ! Je suis d'accord avec Zoju, ce premier chapitre est assez dynamique.
Je suis curieuse aussi de lire la suite et de voir où tu veux nous emmener.
Kieren
Posté le 22/05/2020
Où vais-je vous emmener ? Très loin sans doute =)
Zoju
Posté le 22/05/2020
Salut ! J’ai trouvé ton personnage très rentre dedans. Tu y vas fort dès le départ. J’ai bien aimé lire ce premier chapitre, même si ton personnage est assez pessimiste. Je me demande pourquoi il est comme ça. Ton style d’écriture est différent de ce que j’ai l’habitude de lire, mais je l’ai trouvé très dynamique. Même si ce n’est pas drôle, certains passages m’ont fait sourire. Je suis curieuse de voir où tu vas nous emmener. Courage. :-)
Kieren
Posté le 22/05/2020
Merci, l'histoire se destine à être longue, je n'en suis qu'au début et pourtant j'en ai déjà écris beaucoup. Lorsque j'ai créé cette page, j'hésitais à mettre Drame ou Humour, il y a un peu des deux, mais le drame prend le pas sur l'humour, et tout le monde n'a pas envie de ce genre de surprise.
Vous lisez