Chapitre 1

Par Mart
Notes de l’auteur :  

Elle vous entoure de ses bras

Et vous accueille en son sein

Mais nul ne la connaît comme moi,

Sa noirceur servant mes desseins

 

Car si sa douceur vous berce

Et laisse du repos aux yeux,

Ne vous éloignez point du feu

Sous peine que mes crocs vous percent

 

Moi, sa créature

À noire fourrure,

J'ai la dent dure.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Fy_
Posté le 05/03/2020
Salut !
J'aime beaucoup le côté mystérieux que tu as donné à ce poème en parlant d'une créature et de la nuit, ça donne un côté un peu velours et sombre, mais qui va parfaitement avec les mots que tu emploies.
J'aime beaucoup aussi le changement de rimes que tu fais en mettant des rimes suivies au premier et des rimes embrassées au deuxième, ça donne un effet de renversement :)
Bonne continuation,
Fy
Mart
Posté le 05/03/2020
Salut Fy !
Merci pour ton commentaire ! Le dernier commentaire que j'ai reçu date d'un an et un jour précisément, c'est drôle ^^. Merci de me replonger comme ça dans mes vieux textes :).
J'aime bien ce que tu dis du poème, et corrigerai simplement que ce sont des rimes croisées et non suivies au début (mais l'effet dû au changement est le même).
Merci encore, bonne continuation à toi aussi !
Mart
Fy_
Posté le 06/03/2020
Ah oui c'est vrai je suis allée un peu vite, j'ai du réécrire le commentaire parce que au moment de publier ça m'a demander de me reconnecter ! ^^
Fy_
Posté le 06/03/2020
*demandé
Suga
Posté le 28/11/2017
Bonsoir !
J'aime beaucoup la mélodie ! Je trouve que les mots sont caressants, bien qu'ils soient sombres. Il y a comme une sorte d'avertissement qui ressort de tout ça (en tout cas, je l'ai compris comme ça : ne sortez pas la nuit :P)
La fin abrupte m'a ramené sur terre :D 
Mart
Posté le 28/11/2017
Salut Suga!
Content que mon petit poème t'ait plu! Tu as bien compris son essence ;-)
J'espère ne pas t'avoir trop secoué quand même mais suis content que ça ait eu de l'effet haha. 
Olek
Posté le 06/03/2018
Salut !
Je reprends tes poèmes que je n'avais pas tous lu...
J'aime beaucoup l'atmosphère que tu installes. C'est inéquiétant, on ne sais pas si elle ne va pas finir par étrangler au lieu de câliner.
J'ai un peu de mal avec les rimes en "-ure" de la fin, mais ça aide à la rupt-ure je dirai.
Le texte sonne comme une menace, une promesse de vengence... En tout cas, ça donne envie d'aller voir de plus près Hurler à la Mort !
Olek
Mart
Posté le 06/03/2018
Salut Olek!
Tu as très bien interprété ce poème! (Ou alors j'ai bien réussi à phraser ce que je voulais y transmettre?) 
Par contre, si en effet Prédateur et Crocs de la nuit s'inspirent du thème du loup, je ne les dirais pas représentatifs de ma fiction. 
Si tu savais comme mes amis m'ont moqué pour "la dent dure" xD!
 
Merci pour tes commentaires, au plaisir de te lire!
Mart 
Vous lisez