Carte 8 : Le MGM

Par Isapass

Le MGM

 

Ploc

 

Ploc

 

Ploc

Ploc

Ploc ploc ploc ploc ploc ploc plocplocplocplocplocplocplocplocplocplocploc

– Rhaa meeeeerde… c’est quoi cette conn’rie.

– Mais… mais qu’est-ce que tu fabriques ? Enfin Gwendoline, arrête ça tout de suite !

– Ben je peux pas.

– Fais un effort ! Je te rappelle qu’on est censées être là incognito. Tu vas tout compromettre.

– Mais j’te dis que j’peux pas, t’es bouchée ou quoi ? Tu crois qu’j’ai déclenché une averse sur ma pomme juste pour m’marrer ?

– Je ne cherche pas à savoir pourquoi tu l’as déclenchée, je te demande seulement de l’arrêter !

– Je l’ai paaaaaaaaaaas déclenchée, justement ! Faut qu’je te l’dise comment, bordel ! Du coup vu que j’l’ai pas déclenchée, j’peux pas l’arrêter ! Ça doit être mon sublimizeur de magie qui déconne. Tu piges ou faut que j’te l’dise par un autre orifice que tes oreilles ?

– …

– Et pi si tu pouvais fermer ton connard de parapluie, là, ça serait sympa aussi, au lieu d’me narguer. Moi j’en ai pas de pépin, et tu vois, même ma culotte est en train d’se noyer ! Et madame se la joue avec son ombrelle ! Quelle chougnasse celle-là !

– …

Clac clac clac clac clac clac clac clac clac clac  

– Ah mais tu te casses ? Avec tes p’tits talons de merde ? Tu me laisses toute seule dans ma galère ? Super…

Splitch splotch splitch splotch splitch splotch splitch splotch splitch splotch

– Ne me suis pas, j’essaie de sauver la mission, figure-toi. En continuant sans toi j’ai peut-être une chance d’attraper le fugitif. Toi, tu es trop repérable avec ton déluge. Tes chaussures pleines d’eau font beaucoup trop de bruit. Et puis j’ai horreur de la vulgarité.

– Oui, en même temps quand on s’appelle Marie-Clémence…

– Ça n’a rien à voir avec mon prénom.

– Ok, tu fais la gueule, là.

– Pas du tout.

– Pffff… C’te mauvaise foi !

– Cesse de me suivre maintenant, tu vas gâcher mon travail. Je ne tiens pas du tout à revenir bredouille.

– Eh ben ok, barre-toi, laisse-moi m’diluer dans la flotte. T’aurais pu m’aider à arrêter cette merde, mais faudrait pas qu’tu perdes du temps pour moi, hein.

– Oh, Gwen !

– Purée, des s’maines que j’te demande de m’app’ler Gwen et pas Gwendoline, et là… banco ! Qu’est-ce qui t’arrive ?

– Ne… ne regarde pas tout de suite, mais je crois que c’est lui.

– Hein ? Où ça ? J’y vois rien, j’ai les yeux qui barbotent.

– Là, au coin. Cet individu, avec sa canne. Je le reconnais d’après la photo.

– Ah mais t’as raison, en plus ! Championne, Marie !

– Marie-Clémence.

– Marie-Clémêêênce. Pardon, très chère.

– Tu crois qu’il nous a vues ?

– Euh… bien possible ! J’crois même qu’y nous zyeute depuis un moment.

Tffiiioooouuuuu tffiiioooouuuuu

– Qu’est-ce qu’elle fout, la gourdasse, à lui balancer des éclairs ? J’te rappelle qu’y faut l’ram’ner vivant ! Y s’fait la malle, maintenant, en plus ! AAAAAH, BAISSE-TOI !

BRRRAAAAOOUUUM CRRRRRRRRAAAAAAC

Putain, Marie ! T’essayes de nous tuer ? Des éclairs boomerangs ? C’était quoi l’but ?

– En réalité, j’ai voulu le ligoter, mais je ne sais pas ce qui s’est passé, au lieu d’envoyer des cordes, je lui ai lancé de la foudre, et elle est revenue sur nous. Je ne comprends pas.

– Tu… tu t’fous d’moi ?

– Absolument pas. Qu’est-ce qui te prend, Gwendoline ? Lâche-moi, s’il te plaît, tu me mouilles.

– En fait, c’est ton sublimizeur qui déconne ! C’est à cause de toi que je me prends des litres d’eau sur la tronche depuis deux plombes et qu’on est passé à ça de claquer ! J’aurais dû m’en douter, avec ta tignasse en forme de nuage, que c’était toi qui me balançais de la pluie ! Tu pouvais pas l’dire, non, espèce de pét… Aaah… Aaaah… Atchoum ! Atchoum ! Atchoum !

BÔÔÔM

– Oh mon Dieu ! Gwen ! Gwen ? Ça va ?

– …

– Comment as-tu fait ton compte ? Comment peut-on s’assommer contre un mur en éternuant ?

– Tza heule, Mahie-Glémenze.

 

 

***

 

– Mais on est où, là ? C’est quoi, c’t’endroit ?

– Chuuuut

– Non mais t’as pas l’impression qu’y nous a s’mées ?

– Je sens qu’il est ici.

– Tu parles, tu sens que dalle, tu dis ça pour faire genre.

– Euh… oui, bon, c’est vrai. J’ai peur qu’on l’ait perdu. Comment retrouver sa piste, maintenant ?

– 'cune idée. Pour l’instant, je kiffe juste qu’il me tombe plus des cordes sur la tête. Je sèche.

– Tu ne pourrais pas sécher en cherchant une solution ?

– J’vais y réfléchir. T’as vraiment b’soin d’garder ton parapluie ouvert, là ? On est dans un hangar, j’te signale.

– C’est comme ça que ça se porte.

– Hein ?

– C’est un accessoire de mode, ça se porte ouvert.

– Vaut mieux entendre ça qu’d’être sourde. Et encore…

FffffffffffffffffffFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFIIUUUUUUUUUU

– GWEEEEEEEEEEN ! AU SECOURS ! JE M’ENVOOOOOLE

– J’TE TIENS !

– Ne me lâche pas, hein !

– Laisse partir ce parapluie !

– Nooooon, mon parapluiiie…

– Tu préfères quoi ? Perdre ton accessoire de mode ou t’envoler avec ? Je vais pas t’nir ta ch’ville longtemps, hein, j’te préviens !

– Ce n’est pas possible, ce vent tout d’un coup ! Nous sommes à l’intérieur d’un bâtiment !

– Lâche d’abord c’machin, on en débattra après, sans déconner !

Wiiiiiiiiiiiiizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz Paf

– Mon beau parapluie…

– Tiens, l’vent s’est arrêté. À mon avis, c’est ton sublimizeur qui s’est emballé, ‘core une fois.

 

***

 

– Bravo, Mesdames ! C’est une mission parfaitement réussie ! Décidément, vous formez une très bonne équipe de chasse aux maîtres du mal ! Attendez-moi une seconde, je vais chercher le formulaire.

– À ton avis, Marie-Clémence, on lui dit qu’on a eu un énorme coup de bol, et qu’il s’est pris ton pépin en travers de la tronche, son fugitif ?

– J’étais certaine que j’avais eu raison de l’acheter, ce parapluie. Je vais peut-être m’en offrir un second, tiens. Bleu. Bleu canard.

– Mouais, tu d’vrais surtout faire réviser ton sublimizeur, avant d’retourner faire du shopping. Parce que c’te pluie et c’vent, là, ça aurait bien pu nous mettre en danger.

– Tu as peut-être raison, en effet.

– Voilà, Mesdames. Signez là… et là… même chose pour vous… Tout est en ordre ! Nous allons l’enfermer de nouveau.

– Dites, M’sieur l’juge ?

– Oui ?

– Est-ce que c’serait pas plus facile de nous donner l’identité des fugitifs, plutôt qu’juste leur photo ?

– Tiens ! Je n’y avais jamais pensé… Vous croyez que ça vous aiderait ?

– Ben, là on a trop bien joué l’coup, on a pas eu b’soin. Mais j’me dis qu’des fois, ça pourrait être utile de savoir d’quoi y sont capables, non ? Cuy-ci, par exemple, c’est qui exactement ?

– C’est le MGM.

– C’t’à-dire ?

– Le Mauvais Génie de la Météo. Je vais réfléchir à votre idée. Au revoir, Mesdames.

– …

– Gwen ?

– Mmmh ?

– Je crois que mon sublimizeur n’a pas besoin de révision, finalement. Je vais m’offrir quelques heures de shopping. Tu veux venir avec moi ?

– Oui, tiens. Faut qu’tu m’montres le magasin où t’as acheté ton parapluie.

– Ah, tu veux t’en acheter un ?

– Yep ! Pour un cadeau au juge. Et j’ui expliquerai très précisément où y peut l’ranger…

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Espelette
Posté le 04/09/2020
Ha ha.
J'ai adoré les onomatopées qui viennent ponctuer l'ensemble du texte. Les premiers ploc ploc ploc, je me suis surprise à baisser la tête pour me protéger des gouttes de pluie :-D
Et la phrase finale de Gwen est parfaite.
Isapass
Posté le 05/09/2020
Ah j'adore cette idée, que tu aies baisser la tête, sous l'effet des "ploc ploc" XD
Contente de t'avoir fait passer un bon moment ;)
Merci pour ta lecture et ton gentil commentaire !
Fy_
Posté le 31/07/2020
Hilarant !
J'ai adoré la galère dans laquelle elles sont, les dialogues, la chute, tout !
J'ai ri tout le long et les personnages son plutôt attachants :)
C'est fluide et agréable à lire, le tout avec de l'humour, bravo ! :D

Merci pour cette lecture,
Au plaisir de te lire encore !
Fy
Isapass
Posté le 31/07/2020
Merci ! Ça me fait plaisir que tu aies passé un bon moment :) Pour tout avouer, j'en ai passé un aussi en l'écrivant XD
Merci pour ta lecture et ton commentaire !
A bientôt
Yvaine
Posté le 27/07/2020
Tu dois t'en douter, je suis aussi suite à la recommandation d'Allie, et je la comprends totalement ! Ce format est original ; tu l'utilises de manière géniale, fluide et accrocheuse. J'ai souri, c'est vraiment drôle parce qu'on ne comprend pas au début, et puis au final on s'en fiche tellement que quand on comprend, on n'est pas soulagés, on a juste envie d'en lire encore !
Merci pour ce texte, il est génial ❤
Isapass
Posté le 28/07/2020
Salut Yvaine !
C'est très gentil d'être venue jeter un œil :)
Je suis très contente que tu y aies pris plaisir et que tu aies trouvé mon texte original. C'est vrai que lorsque plein de personnes écrivent sur le même thème comme pour les DLP ou les concours de nouvelles FPA, j'essaie de trouver une accroche originale (comme tout le monde je pense). L'originalité peut d'ailleurs être sur le fond, mais aussi sur la forme. D'ailleurs parfois je me dis "mais tout le monde va écrire la même chose !" et finalement, pas du tout : il y a autant d'idées que de participants !
Ca m'étonne pas qu'on comprenne rien au début : j'avoue que je ne savais pas ou j'allais ;) Je me suis lancée en essayant de faire un dialogue rigolo entre deux personnages qui contrastaient beaucoup, et puis ça s'est mis en place petit à petit.
Merci beaucoup pour ta lecture et ton adorable commentaire ! A+
Elore
Posté le 26/07/2020
Hello Isapass !

J'étais curieuse de découvrir ta plume en te voyant sur le forum et la recommandation d'Allie a fini de me convaincre, me voilà donc :D

Ton récit m'a fait sourire de bout en bout. Il se lit tout seul et ses mots coulent avec limpidité (ce qui est loin d'être évident lorsqu'on écrit qu'en onomatopées et en dialogues). J'ai beaucoup apprécié la chute, qui en plus de faire sens, est particulièrement savoureuse.

Merci pour ce chouette moment de lecture :)
Isapass
Posté le 26/07/2020
Ah bon, Allie a recommandé ma nouvelle ? Rhoooo je suis flattée.
Tant mieux si ça t'a fait sourire. L'humour c'est toujours délicat parce que c'est très subjectif.
Ravie que tu aies aimé, merci beaucoup pour ton adorable commentaire !
Mayo
Posté le 26/07/2020
HAHAHA ! Merci pour ce beau moment de rigolade ! C'est un très beau duo que tu offres là. J'espère les recroiser à un moment ou un autre :D Et une belle utilisation du dialogue en plus, on comprends tout tout de suite ^^
Isapass
Posté le 26/07/2020
Avec grand plaisir : c'est vraiment très gratifiant de savoir qu'on a fait passer un bon moment à quelqu'un ;)
Le dialogue est vraiment ce qui coule de source, pour moi (pas étonnant : je suis bavarde, donc mes persos le sont aussi), alors comme je voulais me faire plaisir, je suis restée dans ma zone de confort, en essayant d'être un peu légère.
Merci pour ta lecture et ton gentil commentaire !
Allie Oster
Posté le 26/07/2020
C EST MERVEILLEUX !! Je suis tellement ravie que tu ais participé, parce que c'était vraiment tout ce que j'attendais d'une participation de ta part : c'est hyper drôle, léger et intelligent. Merci merci merci !
Isapass
Posté le 26/07/2020
Salut Allie !
Ravie que tu sois passée et que tu aies passé un bon moment ;)
Ah c'est marrant que tu te soies attendue à un texte drôle de ma part. Pourquoi ? Remarque, si tu me connais à travers la valise à PAnelés, je peux comprendre. Et certaines de mes nouvelles sont des tentatives de feel good, en effet. En revanche, je ne suis pas sûre que mes projets en cours fassent prendre une barre de rire à chaque page (en fait je suis même sûre du contraire XD).
Bon, j'arrête de faire les questions et les réponses (surtout que ça me va très bien, cette idée que je fais du feel good !) et je vais plutôt te remercier pour ta lecture et ton retour ;)
J'aimerais participer plus, mais je suis légèrement obnubilée par l'écriture de la fin de mon gros machin médiéval... Je serai plus assidue ensuite. En tout cas, merci pour ton idée, c'est vraiment très sympa, les DLP !
Allie Oster
Posté le 27/07/2020
Il m'arrive d'être bien silencieuse mais je zieute ! Sur un tel format, je m'attendais vraiment à quelque chose de léger de ta part, et donc de drôle. Ce ne sera peut-être pas toujours le cas si tu repasses, mais pour une raison que j'ignore... Je l'avais vraiment vu comme ça dans le cadre de ce challenge! = D (tu as des choses à dire ; des projets à porter avec l'intelligence qu'ils méritent sans doute, mais tu portes en toi une légèreté qui s'exprime avec finesse aussi, j'aime beaucoup l'observer :) )
Flowrale
Posté le 29/06/2020
Hahaha quel bon moment ! C'est frais, vivant au possible. Un vrai plaisir à lire ! Je me suis retrouvée petite devant un épisode Totally Spies.
Merci pour ce bon moment et heureuse de te voir rejoindre l'aventure !
Isapass
Posté le 29/06/2020
Ravie de t'avoir donné le sourire ! Oui il y a un peu de totally spies, c'est pas faux :)
C'était sympa à écrire en tout cas ;)
Merci pour ta lecture et ton commentaire !
Zig
Posté le 29/06/2020
Coucou ! Heureuse de te voir rejoindre la team des participants du DLP !

"Le MGM :" J'avais lu "MGEN"... j'avoue, j'ai frôlé la PLS xD

Mis à part ce détail (qui n'en est pas un, certes... j'ai failli invoquer la mutuelle du démon), j'ai ADORE (oui... en majuscule... et encore t'as de la chance, je ne sais pas comment mettre en gras).

Ce duo est formidable... j'ai beaucoup ri, je me suis interrogée, j'ai été surprise... tout ce qu'il faut pour un texte réussi, avec une chute délicieuse.

Je suis contente que tu aies rejoint le challenge, et j'espère que tu vas rester parmi nous, parce que j'ai vraiment envie d'en lire plus !
Isapass
Posté le 29/06/2020
Très contente de t'avoir fait passer un bon moment avec ce texte sans prétention :)
Alors non, je n'ai pas choisi le sujet assurance, mais c'est un challenge intéressant ! Non en vrai, pas tellement... XD
Merci pour tes compliments en tout cas. J'aime bien m'essayer aux textes légers, mais l'humour, hein, c'est très subjectif, alors ça marche sur certain.e.s et pas sur d'autres...
Je ne garantis pas que je participe pour toutes les cartes : je suis en galère sur les tous derniers chapitres de ma saga et ma priorité est donc de conclure. Ma participation avait pour but de me faire une petite récréation, ce qui a totalement réussi. Si en plus ça t'en a fait une à toi aussi quand tu l'as lu, encore mieux !
Merci pour ta lecture et l'enthousiasme de ton retour ! ♥
Nascana
Posté le 28/06/2020
Le duo de choc. Elles sont pas aidé par leur patron en même temps.

Je me demande si elles vont revenir pour une prochaine enquête.

J'aime bien le fait que tu es réussis à les distinguer dans leur façon de parler.
Isapass
Posté le 29/06/2020
Je ne sais pas si elles sont aidées par grand chose, en fait, pas que par leur patron !
Ah tiens, je n'avais pas pensé à les faire revenir... on verra selon l'inspiration des cartes :)
Pour leur différence de façon de parler, c'est obligatoire dans un dialogue sans aucune narration. Et puis, il fallait forcer le trait sur leur différence. Du moins c'est ce que m'a inspiré la carte, l'effet "noir et blanc", "pluie et soleil", "chien et chat"...
Merci pour ta lecture et ton retour !
Edorra
Posté le 23/06/2020
Merci pour ce petit texte très sympa !

Je l'ai trouvé imaginatif et drôle. En peu de mot, tu arrives à situer l'action sans perdre ton lecteur. C'est chouette !

Bref, j'ai passé un bon moment de lecture.

A bientôt !
Isapass
Posté le 23/06/2020
Merci ! Contente que ça t'ait plu et que ça t'ait donné le sourire !
Merci pour ta lecture et ton commentaire.
A bientôt
Vous lisez