Albert

Albert se réveilla. Il y avait eu un grondement bizarre. Et la terre avait tremblé. Un tremblement de terre? Ou avait-il rêvé? Il se leva. Il y avait un silence étrange. Cela lui prit un peu de temps avant de réaliser que c'étaient les oiseaux, ils ne chantaient pas. Et il ne pleuvait pas. Il écarta les rideaux. Devant lui, là où sa forêt occupait tout l'horizon, il n'y avait plus rien. Si on peut nommer rien un cratère énorme qui s'étendait jusqu'au pas de sa porte. La terre avait avalé sa forêt. Et son jardin.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Fannie
Posté le 19/04/2020
Oh, ça, ce n’est vraiment pas de chance ! Il va se ramasser un chantier pendant des mois. C’est triste pour les animaux comme les oiseaux et pour la végétation qui ont été engloutis, ainsi que pour Albert : sa vie sera bien tristounette sans ce jardin et cette forêt.
À vrai dire, je m’interroge sur la pertinence de ce chapitre extrêmement court ; je pense qu’il vaudrait mieux le fusionner avec un autre.
— avant de réaliser que c'étaient les oiseaux [L’Académie française déconseille l’emploi de « réaliser » dans le sens atténué de « se rendre compte » ; je propose se rendre compte, s’apercevoir ou comprendre.
MbuTseTsefly
Posté le 19/04/2020
Tu as abattu un sacré boulot de lecture Fannie et je t'en remercie encore. J'essaie de répondre à chaque commentaire, pas toujours de manière originale, je l'admets. Oui, j'avais hésité à continuer mais je préfère laisser ce chapitre en amorce. Tout d'abord parce que j'aime l'idée de chapitre de tailles très inégales mais aussi pour laisser au lecteur le temps de s'imaginer dans cette situation. En effet, le chapitre suivant (de ce récite) est plutôt long. Je ne suis pas encore sûre de mon choix d'alterner les nouvelles, car ce sont finalement des nouvelles - elles sont de tailles différentes. Gérard prend fin assez rapidement alors que Louise dure 26 pages A4. Liné m'a donné l'idée de créer des liens entre les personnages des différentes nouvelles, ce que j'ai commencé à faire. Encore merci.
Liné
Posté le 06/04/2020
Ah ? Le début d'une intrigue à part entière qui réunirait tous les personnages ?

(Je n'aurais pas le temps de poursuivre ma lecture aujourdhui, mais je suis accrochée !)
MbuTseTsefly
Posté le 07/04/2020
Hmmm, pas vraiment. Suite à ton commentaire précédent, je pourrais voir un lien, mais chaque histoire est une nouvelle. J'ai hésité à les séparer complètement mais finalement choisi de les entremêlé ce qui en effet justifierait un point de contact. Je ne suis pas encore sûre de mon choix de les alterner mais ça ne change rien à l'idée de les faire se rencontrer. je vais creuser l'idée. Merci
Liné
Posté le 07/04/2020
Ah mince, ne te creuse pas trop les méninges ! J'ai le cerveau en ébullition, je monte toujours 36 000 théories sur ce que je lis ou regarde ;-) Me voilà fixée, maintenant je sais qu'il s'agit d'un "village" de nouvelles ! Je trouve d'ailleurs l'idée très intéressante, d'osciller comme ça entre plusieurs formats. A très vite !
MbuTseTsefly
Posté le 07/04/2020
Non, je trouve que c'est une excellente idée au contraire et je sais déjà ce que je vais faire avec Albert pour créer un lien.
Liné
Posté le 07/04/2020
Parfait ! Ravie d'avoir pu t'aider, dans ce cas ;-)
PetraOstach - Charlie O'Pitt
Posté le 01/02/2020
Hello,
Très court ce chapitre et pourtant très intriguant !
On ne sait pas trop comment se positionner entre comique et dramatique, on a juste envie d'en savoir plus. Je vais donc poursuivre ma lecture pour voir où tu m'emmènes.
Je débute en écriture et j'ai le sentiment d'apprendre en te lisant, donc je te dis merci :)
MbuTseTsefly
Posté le 01/02/2020
Merci pour ton commentaire. Et bons débuts, j'ai enregistré dans ma pile à lire et irait voir. J'aime beaucoup écrire mais j'écris finalement assez peu et c'est bien dommage. De toute évidence je me relis aussi assez mal. En tout cas je te souhaite bien du plaisir car l'écriture rend vraiment tout possible et c'est un régal. Le fait de publier sur ce site permet de se discipliner un peu et de s'exposer et je trouve ça génial.

Oui, j'ai beaucoup hésité à couper là. C'est court mais ça introduit la situation. Chacun de ces récit tourne au tour d'une questions. Et si.... Albert vient de ma découverte de l'existence des dolines.
Vous lisez