Aime ²

Par Kalten
Notes de l’auteur :
Bonne lecture ! ^^
Aime² Comment expliquer ce qui se passe dans ma tête ? Je n’en sais absolument rien. Je ne m’en suis rendu compte, y a seulement peu de temps. Il y a toujours ce tout petit picotement au ventre quand il est près de moi. Mes yeux qui ne se détachent pas de lui à chaque fois que je l’aperçois. Je ne peux m’empêcher de me dire qu’il est beau. Il y a toujours cette envie de le prendre dans mes bras, de le serrer contre moi, de l’embrasser, de vouloir profiter de sa chaleur corporel… Mais lui, ne me voit pas…Je suis comme inexistante. Je sens les larmes qui commencent à perler aux coins de mes yeux. Ça fait mal…Je ressens comme un creux, un manque, un vide…Je veux seulement gouter ses lèvres ! Je veux seulement le prendre dans mes bras ! Je veux seulement qu’il me sourie ! Je veux seulement qu’il me regarde ! Est-ce trop demander ?! Regarde-moi ! REGARDE-MOI ! Je me sens mal…Mes jambes ont du mal à me porter…Je tombe à genoux, l’impression d’avoir le corps piétiné…J’ai envie de pleurer, pleurer jusqu'à ce que plus aucune larme ne sorte ne sorte de mes yeux… J’ai envie de hurler à plein poumon…J’ai envie d’hurler jusqu’à en crever …Quelqu’un ? S’il vous plait...venez me chercher… Je ressens une petite présence juste en face de moi. Tu t’approche, tu me souris et me tends la main. Je trouve dans ce sourire un réconfort immense. C’est un sourire qui semble me dire « je suis là » Je te rends ton sourire et serre ta main dans la mienne. Ta présence me rassure et me rend heureuse. Je suis bien avec toi, simplement bien. Plus le temps passe, plus je me rends compte que nous sommes devenu de plus en plus complice. Quand tu me regarde, j’ai quelques fois ce petit picotement qui renvient. Je me suis demandé plusieurs fois si je pouvais te prendre dans mes bras, si tes lèvres étaient douces aussi…Avoir ton visage près du mien est une douce tentation. Inconsciemment je cherche toujours à être près de toi. Je ne veux pas te savoir éloigner de moi. Je n’y ais pas prêté attention, jusqu’au jour où cela m’a frappé comme la foudre. Je me suis rendu compte, que je commençais vraiment à t’apprécier. Tu me dis en riant que l’on se ressemble beaucoup, aussi bien physiquement que mentalement. Cela me fait rire aussi, mais me rend triste me même temps… Nous avons la même physionomie…Rien ne peux changer ça… Pourtant, je ne peux pas nier ses sentiments en moi. J’en suis consciente et cela ne me répugne pas ou me fait peur. Il n’y a rien dont j’ai honte. Mais toi ? Pourrais-tu en avoir peur si je te disais ce que je ressens pour toi ? J’avoue. J’ai envie de t’embrasser aussi. J’ai envie de t’avoir près de moi. J’avoue. Mais il y a encore lui. J’avoue. J’ai envie de l’embrasser aussi. J’ai envie de l’avoir près de moi. J’avoue. Mais lui, ne me vois pas ; alors que toi, tu es toujours près de moi ; mais nous sommes « trop » pareille. Comment vraiment expliquer se qui se passe dans ma tête ? Je n’en sais absolument rien. Dans les deux cas, je ne peux pas faire grand-chose… J’ai trop peur de tout dévoiler à l’un ou à l’autre ; j’ai trop peur qu’ils me voient d’une manière désinvolte ou dégouté… Peut être qu’en attendant un peu, les choses évolueront d’elles mêmes… J’ai toujours un peu mal quand j’y pense trop ; je ne sais pas trop comment gérer tout ces émotions nouvelles. Mais il y a une chose dont je suis sure ; je l’aime lui, je l’aime elle…
Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Arabella
Posté le 10/06/2008
On commence par le truc qui te fait défaut, dans la conjugaison, en fait elle est bien, sauf que Katlen, tête en l'air jusqu'au bout, oublie les S à la seconde personne du singulier. XD Voilà c'est dit. C'est ta seule grosse faute en fait. <br />
Alors ce texte, j'ai dû le relire deux fois. Je croyais au début que c'était deux hommes et une femme. Voilà ma perplexité quand arrive la fin ( dois-je encore vanter les mérites de tes fins ou tu as compris le sens général?XD) Donc...Après relecture.<br />
C'est vrai que l'amitié entre filles est très étrange, j'ai vu des amies qui ont eu des doutes sur leur sexualité. Beau sujet. Beaux doutes. Doutes de l'adolescence. ( enfin, des adultes se la posent mais c'est plus rares). Merveilleux encore une fois. Tu devrais essayer plus de montrer la complicité des deux filles, tout en gardant le secret bien sûr, mais montre quand même légèrement qu'il y a de la féminité dans cette complicité que cela emmène le lecteur à réfléchir...Mais tout en étant guider, sinon il risque de se lasser. Tu ne mets pas l'accent sur la sensualité, le fait que la narratrice veuille embrasser deux personnes mais sur le doute. Et j'aime encore. Tu es mystérieux à travers tes textes. On ne sait rien, on n'arrive pas a te percevoir. L'envie de te poser la question sur tes orientations sexuelles m'a traversée l'esprit je l'avoue mais je ne la poserais pas, cela ne se fait pas. Traiter deux fois de l'homosexualité, c'est rare dans des nouvelles, mais tu as bien fait, j'aimerais qu'un homophobe passe par là. Qu'il réfléchisse deux secondes. Parce que oui, tes textes font réfléchir, nous amènent à nous poser des questions et ca c'est génial. Tu me fais penser à l'encre de chine. C'est un compliment. Tu es intouchable et tu touches, tu joues avec tes mots et nous emportent dans des mondes remplis de muses et d'Ondine, de doutes et d'amour, et nous nous envolons...<br />
...*Miss Arabella, cliquez s'il vous plait sur le bouton suivant*...Reponse de l'auteur: J\'avoue que j\'attendais avec impatience ton commentaire sur ce texte. J\'étais vraiment dans une impasse, je ne voulais pas trop y toucher de peur de tout gâcher, mais d\'un autre j\'ai tellement envie de l\'améliorer pour aller au bout de la chose. C\'est un de mes texte qui me tienne le plus à coeur et je veux qu\'il soit \"complet\". Grâce à toi, je sais maintenant où il faut plus insister et pour ça je te remercie. ( oui je sais encore mais je crois que je le ferais jamais assez ^^) \r\nNon seulement tu m\'aides à amélioré mes textes mais en plus tu trouve qu\'ils permettent de faire réfléchir...Je peux mourir heureux !! ^^ Vraiment là, Woua ! ^^ Tu m\'a plus que booster là !!! ^^\r\nje vais pas te redire merci pour la énième fois ( ça va être limite gonflant pour toi ^^\" ) mais le coeur et toute l\'âme y est ^^\r\nBisous
Reb
Posté le 06/06/2008
Ce qui est horrible, c'est que je connais ça. Et comme situation, c'est désespérant.<br />
Bref, malgrès les quelques fautes (j'en fais aussi, no problemo) j'ai trouvé ça plutôt bien retranscrit. Enfin, peut-être pas pour toi, comme tu le dis au départ, après tout je peux pas savoir, hein, non, c'est juste qu'on comprend bien ce qui est exprimé quand même (il est tard, c'est moi qui ai du mal à m'exprimer >_> dodo hein.) Bref, j'aime bien.Reponse de l'auteur: Merci pour ton commentaire ^^\r\nSi tu trouve que c\'est plutôt bien retranscrit, alors ça veux au moins dire que je m\'en suis pas trop mal sorti et ça me fait plaisir de savoir ça ^^\r\nMerci encore d\'avoir lu ^^
Sunny
Posté le 28/10/2007
Ka... :) C'est un beau texte. Peut-être bien que tu n'y rends pas tout ce que tu voulais rendre, mais je trouve ça beau quand même, avec tout ce qu'on y devine. Ceci dit, ça ne doit absolument pas t'empêcher de vouloir faire encore mieux, lol ^^
Reponse de l'auteur: Merci Silver, ton commentaire me fait très plaisir ^^\r\nJe ferais de mon mieux pour l\'arranger en mieux \r\nMerci encore d\'avoir lu ^^
Vous lisez