à Mathilde

Par Kalten
Notes de l’auteur : Tout d'abord je tiens à dire que ce que j'ai écris à plus à caractère spécifique que générale. Je me suis inspiré de ce que ma soeur m'a expliquer. On vas dire que j'ai écris la vision de la vie pour ma soeur. Donc encore une fois c'est plus à caratère spécifique que général. Je n'aurais surement jamais la patience de tout expliquer en détail car cela est trop compliquer et un peu pénible pour moi...
Merci vraiment beaucoup Petite Lucia pour le commentaire que tu a mis sur l'autre site. Cela m'as fait très plaisir, merci encore.
Les écorchés vifs Dans notre monde, il y a une règle fondamentale : profiter de la vie au maximum. Chacun sait cela. Mais certain savent mieux en profiter que d’autre. Il existe une « catégorie » de gens qui savent croquer la vie à pleine dents, la savourer jusqu’au bout, qui la vivent chaque jour comme si c’était le dernier. Ce sont les écorchés vifs. Les écorchés vifs ? Me direz vous, ne sont que des personnes comme vous et moi ; ils sont simplement plus émotif que nous… Je vous répondrais que vous n’avez pas tord, mais, c’est beaucoup plus compliquer que cela… Il est vrai que les écorchés vifs, d’où leur surnom, sont sensible à la moindre émotion, forte ou non. Imaginer que vous n’avez plus de peau, aucune peau sur tout votre corps. Vous vous retrouvez alors dans une sorte d’hyper sensibilité. Votre peau ne vous protège plus, vous ne pouvez que réagir à ce qu’il peu vous arriver. Vous sentez une main glisser le long de votre bras. Etant mise à nue, vous réagirez tout de suite par un puissant sentiment de bonheur, de plaisir ou encore de protection. Chaque touché est multiplié par puissance de dix. Que ce soit anodin ou non, vous ne seriez par simplement heureux, mais euphorique…Qu’y a-t-il de plus délicieux que l’euphorie ? Je n’ai jamais trouvé la réponse…. Ce sentiment peut être provoqué autrement. La musique par exemple : il suffit d’écouter une seule chanson pour vous sentir comme, en dehors de vous-même, vous décrocher du monde. Le dessin aussi, quand l’artiste voit son travail achevé et qu’il en est fière cela peut le mettre de bonne humeur pendant des heures. Le simple fait de se retrouver dans un bar, à fumer et à boire avec ses amis ou encore de jouer un peu d’un instrument de musique…Tout cela, l’écorché vif peu le ressentir multiplié par infinie. Grâce à cela vous pouvez être de bonne humeur pendant des jours et des jours. Mais que ce passe-t-il si on vous pince…? Vous en souffriez énormément… Si vous ratez un examen important…? Vous pouvez en devenir presque dépressif… Si un de vos amis à oubliez de vous invité a une fête… ? Vous vous mettriez dans une fureur noire… Si vous pleurez… ? Vous vous détruiriez… La colère est très passagère, cela ne dure pas plus que quelque seconde mais ; si vous aviez le malheur de pleurer, vous seriez dans un état lamentable pendant des jours… Bien heureusement, pleurer est un cas extrême et rare. La plus part du temps ce ne sont que des colères bien vite oublié. Pour ainsi dire, la plus part des écorchés vifs sont pratiquement tout le temps de bonne humeur. Peut être que certain se dise, que c’est plutôt une bonne chose d’être un écorchés vifs. Être euphorique pour un plaisir même anodin, être vraiment triste que rarement, c’est la meilleure chose pour pouvoir profité de la vie à pleine dents. Je dirais que c’est vrai. Mais savez-vous comment on devient un écorché vif ? Tentative de suicide, abandon, maltraitance, anorexie, et tant de chose encore… Tout ceci ne sont que des épreuves plus horribles que les une que les autres. Tout ceux qui on réussit à s’en relever sont devenu des écorchés vifs… Sachez que s’ils sont heureux de vivre, c’est qu’ils ont appris ce qu’ils pouvaient rater. Après avoir vécu tant de chose horrible, il est normal d’être très sensible à chaque petit plaisir même infime. Non ? Les gens ose qui les qualifier de « bizarre » ne sont que des abrutis et des ignorants. Les écorchés vifs savent simplement vivre, dans les règles de l’art. Je ne vous souhaite pas devenir un écorché vif. Pour rien au monde je vous souhaite de vivre tout ce qu’ils vécu… Sachez seulement de profiter de la vie comme elle mérite de l’être…
Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Nascana
Posté le 20/07/2010
Je dois être une écorchée vive. Dans le mauvais sens, je ne suis pas souvent euphorique. Mais bon, on fait avec...
Un texte intéressant en tout cas, félicitation.
Arabella
Posté le 06/06/2008
Je suis dans un endroit ou des ecorchés vifs, on en voit tous les jours, et ton texte m'a vraiment touchée, car ma meilleure amie a été une écorchée vive. Merci beaucoup d'avoir écrit ce texte au nom de tous ceux qui l'on été, ou qui se moquent. Il était très beau, trop réaliste, touchant...Bravo!Reponse de l'auteur: Merci beaucoup vraiment, merci ^^\r\nJe suis vraiment heureux que mon texte plaise à tant de gens \r\nMerci beaucoup pour avoir lu et surtout ton commentaire ^^
Cricri Administratrice
Posté le 29/05/2008
Un très beau texte, désolé si je fais "redite" par rapport à ceux qui t'ont déjà reviewée. Un portrait poétique des écorchés vifs, j'en ai connus et je sais à quel point tu écris juste. Un hymne à la vie, plein d'optimisme, qui ne laissera indifférent personne.Reponse de l'auteur: Merci beaucoup, je ne pensais pas que mon texte aurais tant d\'impact et je m\'en réjoui beaucoup. \r\nMerci beaucoup d\'avoir pris le temps de lire et d\'avoir poster un commentaire ^^
diabolica diaphana
Posté le 26/02/2008
ça m'a beaucoup touchée ce que tu as écrit, et je trouve que tu as raison. ecorchée vive, je l'ai été à une péirode, et je suis d'accord pour dire que ce n'est pas facile à vivre, même pour les autres. Biz et bonne continuation!Reponse de l'auteur: Merci beaucoup pour ton commentaire, ça me fait très plaisir ! ^^
Youpisam
Posté le 26/12/2007
c'est beau, ça a du sens, à la fin on en ressort quelque chose, n'est-ce pas là l'essentiel d'un texte?Reponse de l'auteur: Merci pour ton commentaire, ça fait très plaisir ^^
Liné
Posté le 14/12/2007
J'ai eu un peu peur quand tu parlais de choses "compliquées et pénibles"... Je m'attendais à un texte de dépressifs, pas dans le sens de la maladie, mais plus "jeune ado qui s'invente des problèmes pour pas grand'chose afin de simplement attirer l'attention" - enfin, je ne sais pas si l'on me comprend, je me comprends moi-même, c'est le principal ^^''<br />
<br />
Bref, tout ça pour dire qu'au final tu as écris un texte vrai, réfléchi, bien imagé ; qui donne quelque part une bonne leçon aux "faux-dépressifs" ; qui a su creuser un peu plus et expliquer un peu mieux la myriade de petits détails dont peut être composée la vie de ceux que tu appelles "les écorchés vifs". <br />
<br />
Donc, bravo ^^ Ayant moi-même été sujette à certaines formes de maltraitance, j'entre très souvent dans des périodes sombres où plus rien n'a d'interêt. Merci de m'avoir rappeler qu'il faut profiter de la vie ^^Reponse de l'auteur: Merci pour ce commentaire Line, ça mefait vraiment plaisir ^^\r\nJ\'espère pas avoir trop remué le couteau dans la plaie sans le vouloir..Mais je suis quand même content de t\'avoir fait rapeller la chose primordiale de ce texte^^\r\nMerci encore pour ton commentaire ^^
Shiroi Kitsune
Posté le 20/09/2007
Wah... Je crois personne n'a jamais su retranscrire aussi bien que toi ce qu'est une partie de moi. C'est bouleversant et j'en ai les larmes aux yeux. Ton texte réveille en moi une foule de sentiments et de sensations... Je suis toute retournée et c'est ce qui fait la force de ton texte: décrire avec exactitude ce qu'est un écorché vif. Pour cela, je te dis merci, infiniment.Reponse de l'auteur: Woua...ça me fait vraiment très plaisir que tu dise ça.\r\nMerci à toi aussi, vraiment ^^!\r\nJe ne sais pas quoi dire d\'autre qu\'un grand et énorme merci ^^
flower
Posté le 25/07/2007
coucou!! à mon tour de te laisser une review!!^^ je voulais encore te remercier pour les tiennes sur mes fics!<br />
ton texte est pas mal du tout, même si le style est un peu simple...<br />
On voit très bien que c'est un sujet qui te tient à coeur, et c'est le plus important ; c'est ce qui transparaît dans l'écriture. C'est pour ça que souvent, les plus belles pages sont celles écrites avec le coeur...<br />
Tu verras plus tard dans ma Nécrographie mon point de vue au sujet de ceux que tu appelles les "écorchés vifs"... Enfin, pas forcément eux, mais bon, toutes les relations, les façons d'être que je comprends et qui me parlent seront inscrites dans le journal de la Jeune Fille...<br />
PARDON!! mea MAXIMA culpa, jsuis en train de faire ma pub, désolée...<br />
Mais je le redis, j'ai beaucoup aimé cette petite prose!<br />
bizou<br />
"à peut-être"^^Reponse de l'auteur: Merci pour ton commentaire, ça me fait très plaisir ^^
Petite Fanny
Posté le 09/07/2007
Je ne vais pas recommencer ma gigantesque review de PMW, donc je retiens l'essentiel : c'est un beau texte ;)
Vous lisez