23 - Comprendre

Par Seja

—  Refermez la porte.

Maxime s’exécute, se tourne pour faire face au commandant. L’homme l’observe quelques secondes, il semble réfléchir.

—  J’avais une question un peu compliquée à discuter avec vous. Asseyez-vous.

Il a les mains posées sur un dossier, il va pour l’ouvrir, puis se ravise.

—  Vous savez bien sûr qu’une de nos prisons a été attaquée la nuit passée.

Maxime hoche la tête, il l’a appris le matin même.

—  Des pensées sur la question ?

—  Des résistants qui ont profité d’une brèche.

—  Oui. Bien sûr, nous avons lancé une investigation.

Il fait une pause, Maxime a l’impression qu’il attend de lui une réponse.

—  Et cette investigation a ramené un résultat surprenant. Vous voulez savoir lequel ?

Maxime ne sait pas vraiment quoi répondre. Il ne comprend pas ce qu’il vient faire ici.

—  Vous apparaissez dans la liste des personnes qui consultaient les caméras de la prison en question au moment des faits. Pourquoi ?

Comme la réponse tarde à venir, le commandant poursuit.

—  Je ne vais pas vous mentir, les recherches vont être rudes. Personne ne veut que des terroristes déboulent pendant les célébrations. Alors ?

—  Je…

Maxime n’arrive pas à trouver une raison. Parce que la vérité, il ne peut pas la dire. La vérité, il vient de la comprendre à l’instant. Anna. C’est elle qui a dû y accéder. Et ça, il ne peut pas le dire.

—  J’avais oublié d’éteindre le terminal cette nuit-là. Il a dû tourner tard la nuit.

—  Vous comprendrez bien sûr que cette explication n’est pas recevable.

—  C’est la vérité.

—  Peut-être. En attendant, nous avons quelque chose pour vous lier à ce qui s’est passé cette nuit-là.

—  C’est la seule piste que vous avez ?

—  La seule, non. Mais c’est une piste.

Il hésite un peu, pousse un soupir.

—  Je n’ai jamais eu de souci avec vous. Vous étiez assez exemplaire jusque là.

Nouveau silence, nouvelle hésitation.

—  Je peux vous accorder le bénéfice du doute pour cette fois. Ne pas vous faire arrêter. Mais vous serez surveillé. Constamment. Et au moindre faux pas, je ne pourrai plus rien pour vous. C’est tout ce que je peux faire.

Maxime se demande s’il doit répondre quelque chose. Non. Il hoche la tête, se lève.

Il tente de garder une expression neutre comme il longe les couloirs, il tente de ne pas laisser paraitre ce qui se passe dans son esprit.

Anna. Ca ne peut être qu’elle. Elle a dû y accéder la nuit, quand il dormait.

Mais pourquoi ? Elle n’est plus soldate depuis plusieurs mois, elle ne lui a jamais rien demandé concernant les secrets qu’il doit garder.

Vraiment ? Il s’arrête face à une fenêtre, fixe la pluie qui tombe sans discontinuer dehors. Elle ne l’a pas fait directement, non. Mais il s’est confié à elle. Il lui a parlé de choses et d’autres. Il lui a parlé des prisonniers. Il l’a fait parce qu’il lui faisait confiance.

Et elle, elle a écouté. Elle a écouté sans l’interrompre. Elle a écouté.

Est-ce qu’il peut en déduire qu’elle fait partie de la résistance ? Non, bien sûr que non. C’est une coïncidence, voilà tout. Elle ne donne pas les infos à des terroristes. Elle ne le trahit pas.

Elle ne peut pas. Pas alors qu’ils attendent un gamin, bordel !

Il prend une inspiration, essaie de calmer son coeur qui lui tambourine aux oreilles.

C’est une coïncidence. Rien de plus.

Sa femme ne le trahit pas.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Liné
Posté le 23/04/2020
Ah, c'est chouette, cette bonne ambiance. Les gens se font confiance, c'est beau. Et puis on imagine un avenir radieux pour les femmes enceintes, c'est rassurant !

Je ne me souviens plus (attention, question 2) si tu fonctionnes avec un plan et une idée précise de ce vers quoi tu nous emmènes, ou si tu improvises au fil de l'eau ?

En parlant d'eau, bisou enflammé !
A vite :-D
Jupsy
Posté le 18/04/2020
Comme quoi, le somnifère ça ne fait pas tout.

J'ai bien aimé quand l'officier dit qu'il a été assez exemplaire. Est-ce que ça veut dire qu'on a le droit d'espérer qu'il ne l'est pas assez pour changer de camp ? Je ne suis tellement pas sûre.

En tout cas, un tournant vient de se jouer. Dorénavant, il sera surveillé, ce qui signifie qu'Anna va devoir la jouer serrée, elle aussi. Et là, mon cerveau vient d'imaginer une fin atroce que je ne vais pas te communiquer afin de ne pas te donner de mauvaise idée (même si ça ferait une belle fin d'une certaine façon... BREF)

Sinon je note le déni de Maxime. Il ne veut pas croire à la trahison d'Anna. Va-t-il réussir à s'en convaincre ? Ou est-ce le début du doute désormais pour lui ?

En tout cas, comme prévu, ce couple, c'est les soucis qui s'annoncent, et je doute sérieusement que ça puisse bien finir ><.
Cocochoup
Posté le 22/12/2019
Oh lala moi qui suis fan des happy end, ça sent pas très bon pour Anna ! À moins que Maxime n'ouvre les yeux et rejoigne la résistance... Mais mon petit doigt me dit que l'histoire risque de prendre une autre tournure.... Hâte de lire la suite !
Seja Administratrice
Posté le 18/04/2020
T'as vu, je réponds à un de tes coms :p
Si t'es fan des happy ends, qu'est-ce que tu fiches par là ? xDD
A bientôt, Cocotte !
Dédé
Posté le 01/10/2019
Oh mon Dieu ! C'est triste mais je suis si content de cette avancée pour Maxime/Anna ! Je l'attendais depuis un moment. Première étape : le déni, forcément. Reste à savoir s'il va dire à Anna qu'il est suspecté. Si elle va arrêter de résister (mais j'y crois pas). Ce qu'il va faire en sachant que c'est elle. Allez ! Maxime, résistant !! :P

Je comprends que tu fasses une pause et je respecte. J'attendrai patiemment pour la suite (en espérant ne pas perdre le fil de l'histoire, mais je relirai mes commentaires au pire). Je n'ai plus qu'à te souhaiter une bonne pause. Et un futur bon retour dans OR ! Parce que, vraiment, tu m'as embarqué dans cette histoire. Je suis à fond pour tes personnages. Plein d'espoir et tout ! :D

A la prochaine, grenouille !
Seja Administratrice
Posté le 18/04/2020
Yay, j'ai vaincu tous les coms \o/
Allez, je vais tenter de reprendre la scribouille, on va voir combien de temps je tiendrai :p
Merci pour toutes tes lectures, Dé !
Dédé
Posté le 18/04/2020
Je ne sais pas comment tu as fait pour répondre à tous les commentaires d'une seule traite ! Mais c'est cool que tu reprennes l'écriture ! Bon courage !! :D
cirano
Posté le 21/09/2019
Et bien l'histoire avance à grands pas ! Je trouve juste ce chapitre un peu bizarre, je suppose qu'Anna ne savait pas qu'on pouvait savoir que le terminal de son mari était utilisé et pourquoi il l'était, mais je trouve ça bizarre qu'elle n'ai pas été au courant quand même, elle a été dans l'armé et des problèmes comme ça doivent arriver tout le temps. Et puis, au moment où elle regardait la vidéo elle n'était au téléphone avec personne, et je pense pas qu'elle ait le matériel pour communiquer avec les résistants caché chez elle, donc c'était plutôt inutile, elle faisait seulement ça pour se tenir au courant (ce qu'elle aurait pu faire plus tard).
Mais sinon j'aime toujours autant l'histoire, j'ai hâte de connaitre la suite :D !!
Seja Administratrice
Posté le 18/04/2020
Je prends note de tout ce que tu dis ! Je ferai sûrement des changements quand j'en serai à la récriture :)
Keina
Posté le 21/09/2019
Ah ! L'histoire avance, avec cette histoire entre Maxime et Anna ! Je me doutais, dans le chapitre d'avant, qu'Anna prenait de gros risques à faire ça sous le nez et la barbe de son mari. La dénoncera, la dénoncera pas ? Moi je ne parierais pas gros sur lui. Il a beau l'aimer, il a l'air quand même d'être bien du style à trahir père et mère pour garder sa petite tranquillité. Bon, comme sa tranquillité veut dire sa femme et son bébé, je ne le vois pas les livrer direct au régime, mais je pense que tu nous réserves quelques coups fourrés... À suivre donc !
Seja Administratrice
Posté le 18/04/2020
Ah bah oui, elle était pas méga prudente. En même temps, il y avait pas quinze façons d'obtenir les infos ! Haha, on verra ce qu'il va faire dans la suite, le petit Maxime :p
Elga
Posté le 17/09/2019
Ouf, ça va chauffer. Mais je comprends que tu laisses reposer un peu. Je m'étonne que Maxime pense directement qu'elle puisse être une résidence, est ce qu'il ne peut pas envisager d'abord qu'elle a du mal à décrocher de son boulot de soldate ? Bon je dis peut etre ça pour la protéger encore un peu.

Ça va faire du bien une tite pause dans la lecture aussi finalement. Mais je reviendrai avec plaisir et force quand tu mettras la suite.
Seja Administratrice
Posté le 18/04/2020
Ah tiens, bonne remarque sur les motivations d'Anna, je vais voir si je modifie pas ça quand je corrigerai !²
Et allez, la pause est finie, je vais tenter de reprendre tout ça pour l'achever une bonne fois pour toutes :)
Sorryf
Posté le 16/09/2019
Bon ça s'organise un petit peu du côté de la résistance... enfin pas vraiment, en fait, mais peut-être qu'avec Mathilde... déjà ils se sont regroupés, et puis... On sait toujours pas si Elisa s'en est sortie, tu fais durer le suspense !

Maxime était plus ou moins le seul perso pour qui je ne me faisais pas trop de souci... c'est fini maintenant. J'ai trouvé mignon qu'il couvre sa femme direct, d'instinct, j'avais peur qu'au contraire il soit du genre à la dénoncer des qu'il découvrirait ce qu'elle a fait.
Mais la dernière phrase, comme ça assertive "sa femme ne le trahit pas", plutôt que "ne le trahirait pas", ça me fait m'inquiéter un peu pour Anna... qui sait de quoi Maxime est capable...
Seja Administratrice
Posté le 17/09/2019
Elisa ? Ai-je de nouveau été trop subtile ? :P Sans doute :*
Pov Maxime :P Ah bah, du mignon dans OR, on va p'têt pas pousser, quand même. Donc Anna est tellement pas à l'abri x)
Merci d'avoir tenu jusqu'ici, Sorry ! J'espère que tu seras là après ma grosse pause :P Et moi, j'ai des trucs à toi à découvrir, je crois !
Sorryf
Posté le 22/09/2019
Tant que j'ai pas vu le cadavre et le rapport d'autopsie, j'y crois :D
Bien sur que je serais là après ta grosse pause (j'avais pas vu, je suis allée lire ton JdB après coup). J'avais déjà patienté sagement pendant ta première grosse pause, d'ailleurs je trouve que ta manière d'organiser l'écriture est vraiment stylée, et efficace, je suis pas du tout inquiète pour la suite de cette histoire : je sais que tu vas la reprendre meme si c'est dans longtemps, et que quand tu la reprendras rien n'aura changé ! moi qui n'ose pas faire une pause d'une semaine quand j'écris, tellement j'ai peur de ne jamais y revenir si je m'arrête, ça m'impressionne !
et puis je suis accroc à ce NFPA je risque pas de m'éloigner xD
Ooh ça me ferait grave plaisir que tu me lises mais mon roman est tellement long, je comprend laaaargement si t'as pas le temps xD
A quand tu veux pour la suite ! je reste aux aguets !
Vous lisez