20 Août 23h10

Par Hylm
Notes de l’auteur : Le prochain chapitre sera le dernier et sera peut-être un peu plus long. Je suis un peu surchargé en ce moment donc je veux prendre le temps de l'écrire correctement. Je sais que les délais d'upload sont déjà un peu longs, mais je veux préserver le peu de points santé mentale qu'il me reste.
J'aime les pangolins.

20 Août 23h10

 

Maya reprend ses esprits peu à peu, avec un mal de crâne atroce et les cheveux trempés d’un liquide chaud. Elle ne prend pas la peine de l’étudier et concentre toute sa volonté pour rester éveillée. Plus loin dans la rue, des hommes parlent fort, ce sont sûrement eux qui l’ont réveillée.

« Qu’est-ce qu’elle foutait avec tout ce pognon ?

-J’sais pas mais on est bien avec ça, on s’en fout de la dette du vieux, on a de quoi faire des dentiers en or massif aux gars qu’ont perdu des chicots.

-Y’en a pour au moins cinq cent mille là ! »

Maya rouvre lentement les yeux et se traine dans leur direction. Un peu comme un papillon vers la lumière. Elle rampe, puis parvient à se relever difficilement. Elle en a marre. Plus que marre. Elle n’arrive même pas à penser à Eve, ou plutôt elle fait tout ce qu’elle peut pour ne pas penser à elle.

« Hé… »

Ils ne la remarquent pas tout de suite, absorbés à ramasser les liasses de billets au sol. Quand ils ont enfin fini, ils voient une masse sombre chancelante s’avancer vers eux.

« Un junkie ? Qu’est-ce que tu viens foutre par ici ? T’as rien vu, rien entendu !

-Ta gueule.

-Tu veux te battre ?»

Malheureusement pour lui, l’impact d’une balle de 9mm n’a rien à envier à celui d’un poing. Sans aucune considération pour l’alerte que ce sera, elle sort son arme et vide son chargeur sur les types en face d’elle. Tant pis pour la discrétion. De toutes façons, elle n’a jamais été bonne pour ça. A moins que ça n’ait été quelqu’un d’autre ? Elle ne sait plus. Elle va juste récupérer la mallette remplie sur les cadavres, et essaye de soutenir son corps jusque sur les quais.

Au loin des sonneries de police se font déjà entendre, soit ils sont très réactifs, soit elle a perdu conscience un instant. Sa vision se brouille de plus en plus, que ça soit à cause de l’obscurité ou à cause de tout le sang qu’elle a perdu. Elle voit une petite lumière près d’une cabane et décide d’aller se poser sur les marches devant elle lorsqu’une petite voix l’interpelle.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Vous lisez