18 - Réaliser

Par Seja

Charlie attend avec les autres. On les a alignés dans la cour. Personne ne dit un mot, personne n’ose relever la tête.

Du coin de l’oeil, elle voit Tom. Il est là, un peu plus loin. Il est là et il fixe le vide. Elle ne l’a pas vu une seule fois depuis qu’on les a emmenés ici.

Elle frissonne, un crachin tombe depuis ce matin.

Enfin, des camions entrent dans la cour, leurs roues labourent la boue. Et on fait signe à tout le monde de monter.

Charlie ne sait pas vers quoi ils les amènent. Elle ne sait pas ce qu’ils vont faire d’eux. Mais elle ne réfléchit pas à ça maintenant. Elle se glisse à côté de Tom, monte en même temps que lui dans le camion.

Le silence est tendu, tout le monde a baissé les yeux.

On referme derrière eux.

La lumière grise filtre par les fenêtres grillagées. Les gouttes s’écrasent dessus. Et les murmures commencent. Si bas qu’on aurait du mal à les différencier de la pluie.

—  Tom ?

Il tourne le regard vers elle, plisse les yeux.

—  Je savais pas où t’étais, ils voulaient pas dire. Et…

Elle s’arrête. Quelque chose ne va pas.

—  Tout va bien, dit-il d’une voix égale.

Et il ne rajoute rien de plus. Il se détourne d’elle, fixe son attention droit devant lui.

Charlie a peur de comprendre. Très-très peur. Parce qu’elle se souvient de ce que Lise lui a dit, sur ce qu’ils allaient faire à ceux qui refusaient de les écouter. Elle s’en souvient trop bien, mais elle pensait qu’elle exagérait.

Elle pose sa main sur la sienne. Elle veut avoir son attention.

—  Tu sais où on va ? demande-t-elle.

Il hausse les épaules, mais son regard se baisse sur cette main. Il hésite, puis se dégage. Charlie serre les dents, se ressaisit.

—  Regarde-moi.

Il ne réagit pas tout de suite, mais il finit par tourner la tête vers elle. Il l’observe quelques secondes et elle ne voit rien dans ses yeux. Que du vide.

—  Tu sais où on va ? insiste-t-elle.

Elle s’en fiche de savoir où ils vont. Elle veut juste une réaction de sa part, quelque chose.

—  Je sais pas, dit-il.

Il semble réfléchir quelques secondes. Mais finalement, il ne rajoute rien de plus.

—  Qu’est-ce qui s’est passé ces derniers jours ?

Il n’a pas encore eu le temps de se détourner d’elle et elle attrape de l’incompréhension dans son regard.

—  Ils t’ont tenu à l’écart, insiste-t-elle. Qu’est-ce qui s’est passé ?

—  A l’écart…

Son front se plisse, comme s’il réfléchissait à un problème particulièrement compliqué. Charlie a mal à le voir comme ça. Depuis qu’elle est partie avec Lise et qu’elle a rejoint ce groupe, il a toujours été là. Pour parler, pour oublier un peu qu’on les chassait. Il l’a aidée à tenir le coup. Et maintenant, elle ne le voit plus. Il n’est plus dans cette coquille devenue vide.

Elle a très envie de le secouer, de lui envoyer un coup pour le faire revenir. Pour le faire réagir. Mais elle est surtout terrifiée. Terrifiée à l’idée de ne plus jamais revoir son ami. Terrifiée à l’idée qu’ils ont pu le tuer.

Elle ravale ses larmes. Elle n’en a pas besoin maintenant. Elle préfère garder la colère.

—  Je sais pas, dit-il enfin.

Son regard se fait de nouveau vague, perdu. Elle fixe son profil et elle ressent de l’horreur. Elle, elle a fait comme Lise lui a dit. Elle a accepté tout ce qu’ils lui disaient, elle n’a pas fait de vagues. Alors, ils l’ont laissée tranquille.

Tom, lui, n’a pas réussi. Il n’a pas réussi à accepter, à se taire.

Alors, ils l’ont cassé.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Jupsy
Posté le 18/04/2020
...

...

...

Non mais à part ça, nous sommes là pour vous aider à voir la lumière les enfants. Donc après avoir tué la mère de Thomas devant lui, ils ont choisi de le casser. Mais quelle naze cette Joanna. QUELLE GROSSE CON****

Je peux dire que je suis en colère ? Non pas besoin, tu le sais. C'est horrible ce que tu fais. On en revient au fait qu'avoir des convictions peut avoir de lourdes conséquences, encore une fois la preuve est faite...

Et Charlie réalise que Lise avait raison, qu'elle a bien fait de suivre ce qu'elle lui a enseigné et que ça lui aurait permis de survivre sans perdre une part d'elle. Reste à savoir si elle réussira sur la durée ou s'ils vont réussir à la pousser à se dresser contre eux avec les méthodes à deux balles de Joanna. (Dire que j'étais prête à l'aimer mais que sa gestion a fait que je la déteste... ça se joue à rien !)

Bref, enchaînons et découvrons où se trouve le prochain enfer !
Dédé
Posté le 25/09/2019
Tom est vraiment brisé, c'est horrible à voir… à lire… à imaginer. Comme quoi, tu montres à maintes reprises qu'il y a pire que la mort. La mort abrège les souffrances au moins. Toi, la souffrance, tu l'explores dans toutes ses dimensions et tu l'étires magistralement sans l'user une seule fois. Je suis… admiratif. Oui, admiratif c'est le mot. Même si ça fait souffrir. Je souffre d'admiration, voilà !

Charlie a l'air de tenir bon. Elle ne se fait pas laver le cerveau mais elle joue le jeu pour survivre. C'est peut-être la meilleure chose à faire. Mais, en même temps, c'est pas archi facile non plus. Maintenant que Tom n'est qu'une coquille vide, elle va vraiment se sentir toute seule… Et ça fait bobo à mon petit cœur.

Je ne sais pas où ils vont mais le début ressemblait vraiment à un début d'exécution. J'ai eu si peur… ! Tu es folle d'insuffler une telle frayeur dans la tête de tes lecteurs !!

Allez, à très vite !
Seja Administratrice
Posté le 18/04/2020
Depuis le temps que je te dis qu'il y a pire que le mort :p
Ouais, à ce moment, je commençais aussi à douiller un peu, pour ça que j'ai pris une pause un peu plus loin xDD
Sorryf
Posté le 31/08/2019
Je trouve vraiment rien a dire, rien a critiquer ca se devore tout seul! Dans les derniers chapitres j'ai adoré encore une fois la confrontation régime/terroriste a propos des enfants, chacun qui accuse l'autre d'embrigader les plus jeunes.
Le chapitre de Maxime et sa femme m'a laissé un peu amère
Quand a Tom... Arf, je sais pas quoi dire T.T
Seja Administratrice
Posté le 03/09/2019
Ah bah écoute, c'est déjà très cool si tu continues à lire, HEIN ♥ Avec une publi quotidienne, c'est assez facile de perdre des lecteurs xD
Bref, merci-merci-merci ♥
(Et je suis très contente de traumatiser mon lectorat... La vie et ses petits plaisirs :''))
Liné
Posté le 31/08/2019
Ah ouais, et ben si Maxime veut que tout redevienne comme avant, peut-être que ce nouveau "gouvernement" de moins d'un an à quelque chose à voir dans le bordel, hm ?

Et puis je constate qu'il y a beaucoup de souffrance psychologique, mais pas encore de morts parmi les persos principaux. Tu veux un briquet ? :-p

Blague à part, c'est toujours aussi prenant. Du coup niveau commentaire constructif, ben malheureusement j'ai pas grand chose à proposer... Alors je vais tranquillement continuer ma course de lectrice assidue vs autrice qui poste un chapitre tous les jours !

A très vite !
Seja Administratrice
Posté le 03/09/2019
Naaaah, je pense qu'il faut chercher ailleurs. Je pense que c'est la faute aux Linettes à briquet ♥ Mais okay, tu m'as convaincue, je vais donc aller tuer !
Tu sais qu'on peut ban pour des commentaires non constructifs ? Just sayin' ♥
Vous lisez