1740

Notes de l’auteur : Note : La légende raconte que Barbe-Noire fourrait des mèches à canon dans sa barbe. Cela lui donnait alors une apparence particulièrement effrayante, qui pouvait intimider ses adversaires.

« Attendez un peu, intervint Agnès, vous avez connu Barbe-Noire ? Comment était-il ?

— Edward ? J'peux pas vraiment dire que je l'ai fréquenté. On se croisait de temps à autre, quand nos escales à Nassau correspondaient. Tout ce que je peux te dire, c'est qu'il était jeune quand je l'ai aperçu pour la première fois… Et bien loin de l'image que les légendes lui donnent aujourd'hui ! D'où ça vient, d'ailleurs, cette histoire de barbe bourrée de mèches à canon ? Teach était un pirate, pas membre d'un cirque ambulant, c'est complètement absurde ! Il est resté longtemps le second de Benjamin Hornigold, mais quand celui-ci a abandonné la cause, des années plus tard, il est devenu le capitaine du Queen Anne's Revenge et est devenu le plus célèbre d'entre nous.

— Et cette bataille qui a eu lieu à Nassau, peu de temps avant votre arrivé, en connaissez-vous les détails ?

— La prise de Nassau n'a rien d'héroïque, bien au contraire. Il s'agissait à l'époque d'un port délaissé, abandonné par son dernier gouverneur britannique. Seuls quelques colons s'y trouvaient et, dès le premier coup de canon, ils ont fuit. Tu peux être sûre, gamine, que la grande Histoire ne parlera même pas de cette « bataille ». Elle dira que les anciens corsaires, comme Hornigold, délaissés par la flotte britannique et l'armée espagnole, s'y sont installés et ont créé une nouvelle communauté qui leur permettait de piller les navires marchands sans dépendre d'une couronne. Mais ne t'en fais pas, tu auras beaucoup d'occasion d'entendre les récits de nos combats. Bien, as-tu d'autres questions ?

— C'était difficile de cacher votre véritable identité ?

— Tu ne peux même pas l'imaginer. Je peux reprendre ? Il me reste encore beaucoup à dire, et bien des aventures à raconter.

— Dites ?

— Quoi encore ?

— Ça fait trois fois que vous dénouez votre filet et que vous le refaites.

— Oui, je sais. »

 

 

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
sifriane
Posté le 15/06/2022
Re,
Au temps pour moi, Agnès est bien présente ici. Elle apporte vraiment du dynamisme aux dialogues.
Saoirse lui demande si elle a des questions, mais ne lui laisse en poser qu'une seule ;)
A bientôt :)
M. de Mont-Tombe
Posté le 23/06/2022
Oui, toutes les mentions "1740" sont des cours retours sur la situation d'énonciation. Mais même dans le monologue de l'histoire, je pense rajouter d'avantage d'interpellations orales. :) Au plaisir !
Vous lisez