15 - Accepter

Par Seja

Alexis se tourne vers elle. Anna sent passer une légère surprise, mais il ne s’attarde pas dessus. Ca fait plusieurs années qu’ils se parlent, plusieurs années qu’elle lui fournit les informations dont il a besoin. Elle aurait préféré que cette rencontre n’ait jamais lieu. Elle n’aime pas bien qu’on connaisse son visage. Mais la situation est compliquée.

—  Merci de m’avoir tiré d’affaire, dit-il.

Elle remarque alors le tremblement de ses mains qu’il n’essaie pas de cacher. Il doit vraiment tenir à ce groupe arrêté s’il est prêt à risquer sa peau. Elle lui fait signe de s’assoir.

—  J’ai besoin de savoir si t’es prêt à aller jusqu’au bout, dit-elle en prenant place en face de lui. On parle pas de quelque chose d’anodin et je veux que tu le comprennes.

—  Je sais tout ça.

—  Sûr ?

—  Bien évidemment que je suis sûr ! J’ai déjà vu toutes les horreurs qu’ils ont faites. Je sais très bien de quoi ils sont capables.

—  Ta vie ne serait pas la seule que tu risquerais.

Cette fois, il hésite. Anna le voit balayer la planque du regard.

—  On ne peut pas continuer à baisser la tête.

C’est un murmure qui lui parvient. Mais elle sent toute la colère qui gronde à l’intérieur de lui. Elle sent l’indignation face à toutes les choses qu’il a dû voir depuis qu’il est devenu fugitif.

C’était la réponse qu’elle voulait. Parce qu’elle sait qu’ils risquent de perdre du monde pendant le raid. Elle sait que certains peuvent ne pas revenir.

—  Il y a cette prison, commence-t-elle. A une vingtaine de kilomètres au nord de la ville.

Elle se lève, s’approche d’une carte placardée au mur, il la suit.

—  Là. Selon nos sources, à l’heure actuelle, il y a cent cinq prisonniers. On sait que ton groupe en fait partie. Mais on sait pas combien sont encore en vie.

Elle se rassoit, elle ne se sent pas si bien que ça aujourd’hui. Les longues nuits à planifier des évasions ne sont pas vraiment recommandées dans son état.

—  C’est risqué, ajoute-t-elle.

—  Ces infos sont sûres ?

Ca y est, il est revenu à ses habitudes de journaleux. Elle tarde sans doute à répondre, il insiste.

—  Est-ce qu’on peut faire confiance à ta source ?

Elle soupire, elle aurait bien voulu ne pas en venir à ça.

—  On peut.

—  Mais encore ?

—  Tu devras te contenter de ce que je te dis.

Il hausse les sourcils, la regarde bien en face. Il n’est pas habitué à faire confiance, surtout vu le climat actuel. Il n’est pas habitué, mais il comprend qu’il n’a pas le choix. Peut-être qu’il se dit qu’ils ne le laisseront pas sortir d’ici vivant s’il ne les rejoint pas. Pas après avoir vu leurs visages ou l’endroit où ils se cachent. Peut-être qu’il a raison.

—  Pense à ces gens que tu pourrais sauver.

—  Je n’ai pas besoin de ce genre de discours, Anna. Je m’interroge juste sur la validité de tes infos.

Elle ne dit rien de plus, elle le laisse réfléchir, venir à ses propres conclusions.

—  T’as pas peur de ce qui pourrait t’arriver s’ils remontent jusqu’à toi ? demande-t-il.

Elle soupire. Elle sait très bien à quoi il fait référence.

—  Ca ne les arrêtera pas, le fait que t’attendes un gamin.

—  Pense pas un seul moment que je suis naïve au point de penser que ça me protégera.

Elle pourrait être en colère, elle est juste fatiguée. Fatiguée de ce combat, fatiguée des défaites. Elle est fatiguée de faire semblant aussi.

Il ne dit plus rien, il a dû comprendre qu’il s’aventurait sur un terrain miné.

—  On part quand ? demande-t-il enfin.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Edorra
Posté le 07/08/2020
Salut !

Premier aperçu d'un groupe de résistance je crois. Intéressant de découvrir cet aspect et surtout qu'il soit prêt à aider Alexis.
Cela dit, j'ai peur que ça cache autre chose si je pense au fait qu'Anna cache l'identité de sa source. Mais ce n'est peut-être qu'une question de sécurité.

Le fait qu'Anna soit enceinte est intéressant et culotté. Ça rajoute du réalisme je trouve.

A bientôt pour la suite !
Jupsy
Posté le 18/04/2020
Bon ben adieu Anna. Vu ta situation, c'est évident que tu seras la première à mourir dans cette histoire. On aura peut-être la chance de connaître l'histoire autour de ce bébé afin qu'on puisse pleurer comme des madeleines lorsque le décès interviendra. Sûrement même. Je t'aimais bien. Peut-être trop.

Sinon je note qu'elle s'assure bien qu'il sait dans quel pétrin il se met le Alexis. Je pense qu'il méritait quand même une claque quand il sortit la référence à son état. Je veux dire... Mec... vous vous causez depuis un moment, elle a déjà fait son choix et elle ne peut sans doute plus retourner en arrière. Ou difficilement.

Bref l'action ne devrait pas tarder et je ne doute pas que certains n'en reviendront pas... ou pas intact. Sois sympa, sacrifie Alexis pour sa dernière remarque à Anna sur sa grossesse. Merci. <3
Dédé
Posté le 24/09/2019
Donc, c'était bien Anna. Et elle est enceinte. Ce serait cruel de la tuer… L'as-tu tuée ? Est-ce pour ça que tu as besoin d'un break dans l'écriture ?

La prison dont on fait référence, j'imagine que c'est l'ancienne école que l'on connait. J'ai hâte du coup !!

Et si l'espoir en ces nouveaux personnages n'en était pas un ? Que c'était juste un de tes prétextes pour buter encore plus de personnages ? Te connaissant, tout est possible. Mais j'ai envie de me raccrocher à l'espoir.

A bientôt pour la suite !
Seja Administratrice
Posté le 18/04/2020
Awi, ça serait grave cruel de tuer une meuf enceinte. J'oserais pas :p
Je suis mais OUTRÉE que tu penses qu'il me faut un prétexte pour buter du perso :p
Vous lisez