Publié le 03/12/2022 par Cricri

Conte du PAvent 2022

Jours 1, 2 et 3

1er décembre

Le village sous la neige par Isapass

C’est l’hiver. Décembre s’emploie à couvrir la campagne d’une belle couche de sucre froide et cotonneuse. Il a d’ailleurs profité de la nuit pour travailler d’arrache-pied.

Dans sa vallée douillette, inconnue des gêneurs et des bots, le village PAen se réveille emmitouflé de blanc des pavés aux faîtages. Une à une, les fenêtres givrées s’illuminent, les cheminées exhalent leurs nuages gris, et quelques “bonjour” chargés de sommeil traversent les portes encore closes.

Dans l’une des maisonnettes de la rue de la Répétition, une plume – une ancienne, de celles qui ont connu bien des Parathons et des Histoires d’Or – colle le nez à sa vitre.

– Dites donc, les vieilles rémiges, ça f’rait pas un moment qu’ça bouge pas du côté des barbes ? lance-t-elle après un temps d’observation circonspecte.

Ses deux colocataires la rejoignent à son poste, d’où la vue sur la Tour des Admines, au-delà du fleuve Miel, est imprenable.

– Possible, confirme l’une.

– Maintenant qu’tu l’dis… approuve l’autre.

Un silence s’installe, où l’on devine les vieux rouages mentaux qui se mettent en branle, lentement huilés par le café matinal.

– Faudrait pas qu’elles aient eu un problème.

– Qu’est-ce que tu veux qu’elles aient eu comme problème ?

– Chais pas. Le chauffage qu’a pété. Imagine. En cette saison… Ou pire, panne de café, de nesquouique ou de bière…

Silence. Rouages.

– Ah ouais… la grosse tuile, quoi. Faudrait p’têt qu’on s’inquiète ?

Une heure plus tard, le sujet de l’absence d’activité dans la Tour des Admines s’est répandu dans le village par le biais du PAchat – ou plutôt du Discord, que les anciennes s’acharnent à baptiser PAchat en souvenir du bon vieux temps. Les rapports sont formels : depuis l’avenue des Post-it perdus à l’ouest, comme depuis le Boulevard de la République PAenne au sud ou le chemin des Fictions abandonnées au nord, pas un mouvement n’a été perçu dans la Tour depuis plusieurs jours.

– Qu’est-ce qu’on fait, du coup ? demande la plume qui a levé l’alerte.

– On va voir ?

– Ben ouais.

– Ok, vas-y.

– Vas-y, toi. J’ai pas fini ma session.

– Ben moi j’allais m’y mettre.

– Je te dis quoi : on le joue au Loup-Garou PAen…

Une nouvelle heure plus tard, la perdante ouvre le battant en maugréant. Or, un obstacle de taille se présente aussitôt : la neige monte à hauteur d’épaule.

– En plus il va falloir que je me roule dedans…

– Ah ben t’as perdu, t’as perdu, hein !

Quelques contorsions plus tard cependant, les anciennes ne sont parvenues qu’à s’enfoncer dans la poudreuse, à tremper leurs pantoufles et à se rendre ridicules.
Sur le PAchat, les compte-rendus en provenance des quatre coins du village ne semblent pas plus optimistes : impossible de sortir de chez soi. La neige, trop haute et trop molle, forme des remparts infranchissables.

Une inquiétude soudaine s’abat sur la communauté. Si les admines sont vraiment en danger, comment leur venir en aide ?

Tout à coup, un nouveau message envoie un petit “blip” dans le silence angoissé qui a étreint les plumes.

“Bonjour, je suis un petit duvet, je viens d’arriver. J’ai essayé de sortir de chez moi et ça marche. Je m’enfonce pas. Vous voulez que j’aille voir dans la Tour ?”

Des dizaines de “+1” s’affichent aussitôt sous le message d’espoir, tandis qu’un rugissement d’approbation et d’encouragement salue l’initiative du brave petit duvet.

L’ancienne, soulagée, écrit solennellement sur l’interface :

“Vas-y, petit duvet, on croit en toi !”

 

2 Décembre

L'Annonce par Itchane

 

3 décembre

Les dix pièces d'or par Alice_Lath

 

— Premier ingrédient : dix pièces d’or pour la Secte Subtile… pépie le petit duvet.

Dix pièces d’or, les admines qui ont disparu, les autres plumes coincées dans la neige… Dix pièces d’or. Ça fait beaucoup d’argent de poche ça, compte le petit duvet sur ses rémiges. Il tente de convertir le tout en chocolats chauds, mais le montant lui donne le vertige. Tout va si vite. L’ampleur de la quête le foudroie si bien qu’il tombe le cul dans la neige en un nuage de flocons doux comme de la barbapapa.

Dix pièces d’or. Où, par les poils de barbe, peut-il trouver dix pièces d’or ?

Une idée lui vient soudain. Oui, c’est cela ! Ragaillardi, le petit duvet se redresse sur ses pattes, rajuste son bonnet et son sac. Heureusement qu’il a travaillé l’imagination avec ses histoires ! Et heureusement qu’il a passé beaucoup trop de temps à regarder des vidéos plutôt qu’à écrire, car tout ce savoir qui bouillonne soudain dans sa caboche va bien lui servir. Ni une ni deux, le voici qui sautille à toute vitesse. Un renne qui passe non loin l’aperçoit et se demandera encore plus tard quel était ce drôle d’animal qui bondissait comme une patate chaude sur une poêle (le petit duvet l’ignore bien sûr, comme il ignore que le renne par la suite deviendra enseignant-chercheur en zoologie à l’académie des rennes où il parlera longtemps de cette drôle de bête).

Il ne faut que quelques minutes à notre héros pour atteindre l’Atelier à Remonter le Moral. Ici, on fournit tout pour remonter le moral des plumes en détresse : câlins, encouragements, mots d’excuse pour les vacances… Et surtout, le plus important : des kilos, des tonnes, des kilotonnes, des kilotétratonnes de chocolat ! Et des choses qui brillent comme une pluie de paillettes ou d’étoiles, des choses douces, qui murmurent et qui guérissent les plaies à l’âme. Comme si cela ne suffisait pas, au milieu de ces merveilles, le petit duvet doit en plus résister à l’appel du rayon pull – son rayon préféré – où en échange d’un peu d’argent (reversé par la suite à la Sec… association Plume d’Argent) on peut rehausser son glamour d’une capuche.

Au niveau du comptoir, il se hausse sur la pointe des pieds, sans grand succès. C’est trop haut.

— Hum hum, tente-t-il en se raclant la gorge.

Mais le bruit des machines à pistons, au milieu des vapeurs de caramel où l’on trempe les pommes d’amour et mélange la compote à la cannelle, masque sa frêle voix.

— HUM HUM !

La réponse ne se fait pas attendre, grinçante à souhait :

— Ouiiiii ?

Le petit duvet voudrait se liquéfier sur place. Que dire maintenant ? Il n’a pas prévu la suite. Sans doute en plus l’a-t-on trouvé malpoli. Il se met à suer sous son bonnet, puis le retire, piteux, les yeux vers le sol.

— Vous cherchez quelque chose ? insiste la voix plus douce. Je peux vous aider ?

Alors, le petit duvet inspire un grand coup. Pour le Gondo… pour les admines et le village, songe-t-il. Il lui faut du courage. Lorsque les mots sortent, ils se bousculent si bien que lui-même n’est pas certain de se comprendre :

— Je cherche… euuuh… Je-suis-un-du-duvet, enfin du village, les plumes là, vous voyez, oui, enfin j’arrive, mais je… Je veux de l’argent. Enfin non, de l’or. Oui, mais non ce n’est pas un braquage madame, vous voyez, enfin je pourrais pas, oh non je suis désolé, je fais tout gâcher à chaque fois. Je recommence. Je veux de l’or, enfin non, des pièces d’or, mais pas d’or, je, voilà, c’est joli chez vous haha, ils sont chouettes les pulls. Vous-avez-des-pièces-d’or-s’il-vous-plaît ? Mais non, pas de l’or… Aaaah… aaaah…..

Son dernier couinement meurt dans sa gorge. Il en a les larmes aux yeux d’angoisse. Penchée sur le comptoir, les bras croisés et engoncée dans un costume de lutin un peu trop grand, la vendeuse le fixe d’un air songeur. Une fois qu’il a terminé sa tirade désordonnée, elle lève un doigt :

— Un instant.

La voici qui se met à fouiller les étagères, d’immenses étagères de bois dégorgeant de pinceaux, d’herbe à chat, d’aquarelles et de boas de plumes si légers qu’on aurait peur de les perdre au moindre risque d’éternuer. Après un instant, elle revient, les épaules recouvertes de poussière de Lune et d’écume de nacre. Avec, dans la main, un filet rouge familier.

— Vous en avez besoin de combien ? Elles sont toutes fraîches d’hier, on a ajouté des éclats de noisettes, vous me direz ce que vous en pensez.

— Dix ! Il m’en faut dix !

Elle compte dix pièces en chocolat que le petit duvet échange contre son stylo, que pèse un stylo après tout face à un village, même si c’est un très joli stylo avec une boule à neige au bout. Dix pièces d’or en chocolat ! Voici qui devrait faire l’affaire, se réjouit-il, avant de déglutir en lisant le second objet sur la liste.

Une dent de Didier le dentier.

Il laisse échapper un piaillement de détresse. Cette fois, impossible de s’en tirer aussi facilement. S’il est arrivé en sautillant à l’Atelier à Remonter le Moral, il en ressort la patte traînante. Qu’est-ce que cela peut bien manger un dentier ? Quand même pas… un petit duvet ?

*

Rendez-vous demain sur le forum pour avoir la suite du PAvent en exclusivité !

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Slyth
Posté le 05/12/2022
Oh le doux et joli projet que voilà ! *0*

L'idée est vraiment chouette, les textes sont un vrai délice et la BD est magnifique holala !

Un grand merci à toutes les Plumes qui participent à cette histoire, je me réjouis de découvrir la suite !
Sorryf
Posté le 04/12/2022
Trop mignon! Courage, petit duvet, toute la communauté compte sur toi!
dodoreve
Posté le 04/12/2022
C'est beaucoup trop adorable ;-; J'avais jeté un oeil sur le forum juste pour me faire achever par le dessin (je ne m'attendais pas à tomber sur un petit rouge-gorge si mignon), mais la publication ici me donne l'occasion de tout lire attentivement. C'est tout joliment écrit, plein de détails ont bien le goût réconfortant d'un chocolat chaud, donc c'est vraiment parfait pour un conte de PAvent. Bravo et merci ♥
Elka
Posté le 04/12/2022
Ohoho c'est trop cool ! Le passage à la BD rend trop bien (et il est magnifique, WOUAH)
C'est une belle aventure de Noël que vous nous racontez, merci aux plumes participantes ! ♥ J'adore repérer les easter eggs !
Rachael
Posté le 04/12/2022
Très chouette, ce début. bravo à toutes les trois ! Il est mignon, le petit duvet d'Itchane !
Herbe Rouge
Posté le 03/12/2022
Super chouette ce début, et j'adore la BD entre les deux textes :)
Louison-
Posté le 03/12/2022
Hey ! Super chouette, j'adore haha x) Doux et drôle et rempli de réf, vous avez dû bien vous éclater ^^ Hâte de lire la suite ! :D
Edouard PArle
Posté le 03/12/2022
Très sympa les aventures du petit duvet ! Bravo Alice Itchane et Isa (=
AudreyLys
Posté le 03/12/2022
Ah c'est excellent, j'adore x) Toutes ces petites références transforment le texte (et les images) en chasse au trésor ! Je ne m'attendais pas à ce qu'on ai droit à de magnifiques planches de BD^^ très bonne surprise ! Courage petit duvet, je suis avec toi !
À peluche !
Altaïr
Posté le 03/12/2022
Ahumm ....
Mystère et boule de plume ... ces planches de dessin et ces textes sont truffés de clins d'œil truculents ... du suspense à l'intérieur du suspense !
Excellent :)